Chapitre 13 : Ca commence enfin !

Chapitre 13 : Ca commence enfin !

Les joueurs arrivèrent devant le stade opale qui était à la même manière que la pierre précieuse sur des tons clairs. Ils rejoignirent le vestiaire, impatients de commencer leur premier match du tournoi. Le coach était confiant pour ce match et était certain de la victoire de son équipe mais ne laissa rien paraître pour que son équipe soit trop confiante.

Coach : Aujourd’hui vous allez affronter une équipe moyenne mais faites attention ! Ils pourraient bien créer la surprise ! Néanmoins je veux que vous jouiez en vous amusant ! Voici les joueurs qui vont disputer le match.

Jason Kyle will
Vanessa Lyly Jake
Stone Vince Tyson Drake
Dylan

Coach : Allez sur le terrain et gagner !

Les joueurs pénétrèrent sur le terrain et furent éblouis par la beauté du stade. Des minuscules fragments d’opales ornaient les piliers alors que du verre rose était disposé sur le reste du stade. Le soleil se reflétait sur les fragments d’opale ce qui rendait le stade magnifique. Les joueurs se mirent en place pendant que le commentateur annonça les deux compositions d’équipe.

Pérou

Carlos
Angel Maria
Ernesto Victor Pedro
Raul Lucho Liz Marco
Diego

Les américains engagèrent et le match débuta. Kyle passa la balle à vanessa et alla dans le camp adverse.

Vanessa : Choc magnétique 2 !

Elle dribble deux joueurs et passe à will qui jongle une fois pour lober un joueur et fait une passe à kyle qui frappe en faisant une reprise de volée. Il est à 20 mètres mais sa reprise de volée est assez puissante pour atteindre les buts.

A ce moment-là, les quatre défenseurs courent très vite et forme une ligne droite en alignant leurs bras qui sont à l’horizontale.

Vanessa : Qu’est-ce qu’ils font ?

Soudain le sol se met à trembler et une gigantesque montagne sort de terre et bloque le tir.

Raul, Lucho, Liz, Marco : Cordillère des Andes !

Jason : Impressionnant !

Raul dégage la balle très loin vers Angel qui contrôle la balle de la poitrine puis donne la balle à maria. Elle se retrouve face à trois adversaires qui l’entourent. Elle semble battue mais tout un coup, elle s’envole et se retrouve à plusieurs mètres puis elle fait un retourné. La balle se dirige vers le sol en laissant une trainée jaune. Le ballon rebondie sur le sol en créant une secousse qui fait chuter les trois adversaires.

Maria : Secousse !

Elle profite du rebond de la balle pour shooter la balle le plus fort possible. Dylan capte sans problème la balle malgré la vitesse de la balle.

Vince : Bonne technique ! J’en ai encore des frissons dans le corps !

Dylan dégage vers Vanessa qui passe de la tête pour Will qui donne la balle à kyle. Il dribble un adversaire puis un autre et tire.

Kyle : Stratosphère V2 !

Raul lucho , Liz, Marco : Cordillère des Andes !

Ils parviennent à stopper le tir. Ils ne perdent pas de temps et dégagent immédiatement vers l’attaque.

Kyle : Jason ! On doit faire les flammes éternelles !

Jason : D’accord ! Dès que j’ai la balle, on y va !

Maria est en possession de la balle et utilise une nouvelle fois sa technique. Elle est une nouvelle fois en position de tirer mais fait la passe à Carlos. L’attaquant péruvien est seul face au goal, vince le rejoint et tacle. Le péruvien fait une feinte pour éviter vince et tire.

Carlos : Ballon Rocheux !

Le joueur frappe le ballon qui se transforme en rocher au contact du pied de carlos.

Dylan : Prise Foudroyante !

Dylan l’arrête sans problème et relance au pied vers jason. L’américain organise la contre-attaque mais kyle n’est pas avec lui en attaque. Il est en position de tir et ne peut pas attendre kyle plus longtemps.

Jason : Je vais perdre la balle si je l’attends plus ! Flammes éternelles G5 !

Stone : Il a réussi à améliorer une nouvelle fois sa technique !

Kyle : Bravo Jason !

Les défenseurs étaient pourtant derrière jason mais ils réussirent à utiliser leur technique de la cordillère des andes . Les défenseurs eurent du mal à stopper cette frappe mais ils parvinrent tout de même à arrêter le tir même amélioré à son maximum.

Jason : Bon, on n’a plus qu’ faire les flammes spatiales. !

Raul dégagea la balle vers maria qui contrôle la balle et part vers les cages. Elle passe à Ernesto mais la passe est subtilisée par vince qui passe à
jason. Cette fois ci, kyle est en attaque ce qui permet à jason d’utiliser les flammes spatiales.

Kyle frappa donc les flammes éternelles pour faire les flammes spatiales. Le tir le plus puissant de la sélection américaine détruit la technique défensive des péruviens et enfonce le gardien de but dans ses cages. Les U.S.A mènent 1/0 dans un match qui s’annonce bien pour eux. Ils ont trouvé la façon de détruire cette technique défensive. Ils sont décidés à marquer le plus de but possible. C’est ainsi qu’ils parviennent à marquer un autre but avant la mi-temps.

Les joueurs rentrèrent au vestiaire heureux de leur première mi-temps. Ils étaient en position de force et la suite du match devrait et l’issue du match devrait être en leur faveur. Le coach ne fit que les encourager sans leur donner de conseils pour la seconde mi-temps, il avait confiance en ses joueurs, il savait qu’ils étaient capable de gagner.

Il les renvoya sur le terrain en leur disant simplement de continuer ce qu’ils avaient fait en première mi-temps.
Les joueurs se mirent en place et la seconde mi-temps débuta avec un engagement du Pérou qui avait changé un joueur pendant la mi-temps. José avait remplacé Carlos.

Les joueurs péruviens donnèrent la balle à maria qui utilise sa technique « secousse » pour éliminer trois joueurs tandis que josé partait en attaque. Maria lui fit une passe en profondeur. José tira en faisant une reprise de volée.

José : Frappe souterraine !

Il enfonce le ballon dans le sol qui se dirige vers les cages. Mais dylan ne sait pas où se trouve le ballon qui entre dans ses cages sans qu’il ait pu réagir.

Dylan : Comment puis-je arrêter un tir que je ne vois même pas ?

Prochain chapitre

Chapitre 14 : La frappe souterraine !

Publié dans : Saison 2 | le 22 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 12: Le manuscrit de Ty !

Chapitre 12 : Le manuscrit de Ty !

Le lendemain, les joueurs se rendirent sur le terrain d’entrainement de l’hôtel qui leur été réservé. Cela ressemblait au principe de l’america soccer cup mais il y’avait là beaucoup plus d’infrastructures pour s’entrainer. Il y’ avait une salle de musculation, des tapis de course et des machines d’entrainement.
Les joueurs commencèrent par quelques exercices simple avant de s’entrainer aux tirs . Ty s’approcha de dylan et lui donna un vieux parchemin.

Ty : Tiens ! Je voudrais te donner ce manuscrit. C’est une technique de gardien. On le fait circuler dans la famille depuis que mon grand-père l’a
inventé. Mon père l’a eu me l’a donnée mais je n’ai pas réussi à la maîtriser. Je pense que tu pourrais y arriver !

Ty repartit s’entrainer tandis que dylan déroula le parchemin. Tout en haut, il y avait écrit « MEGA SUPER TECHNIQUE ! ». Juste en dessous était écris le nom de la technique « Prise foudroyante» puis un grand vide avant d’afficher les instructions.

Dylan : La prise foudroyante… Cette technique doit être surpuissante ! Il faut que je l’essaie !

Il regarda les instructions pour faire la technique et essaya.

Dylan : Alors, il faut que je lève la main vers le haut, que je ferme le poing et que je l’abaisse très rapidement. Ça doit pas être compliqué ! C’est parti !

Le gardien de la sélection exécuta les instructions à la lettre sous le regard attentif de son coach. Rien ne se passa sur ce premier essai alors dylan recommença. Il recommença tous les jours jusqu’à la veille du premier match qui les opposera au Pérou mais rien ne se passa. Il était même sur le point d’abandonner tellement cette technique semblait impossible à réaliser.

Coach : Dylan, tu t’atèles à une Méga Super technique formidable ! Tu vas avoir du mal à la réaliser !

Dylan : Vous … vous connaissez cette technique ?

Coach : Bien sûr ! C’est la meilleure technique qu’un gardien de but américain ait réalisé !

Dylan : La meilleure technique !

Coach : Oui ! Tous les gardiens de but rêvent de maîtriser cette technique. Mais aucun n’a eu la chance d’avoir le manuscrit.

Il faisait une chaleur de plomb mais dylan ne renonçait pas. Il regarda une nouvelle fois le parchemin et remarqua des reflets noirs dans la zone vide au-dessus des instructions.

Dylan : Est-ce possible…

Dylan courra le plus vite possible vers l’hôtel suivi de son coach.

Coach : dylan reviens ici ! Où vas-tu ?

Dylan se précipita vers sa chambre d’hôtel et saisit le sèche-cheveux qui se trouvait dans la salle de bain, pris des citrons dans le mini bar et se mit à badigeonner la feuille de citron puis il chauffa la partie vide au-dessus des instructions.

Coach : Qu’est-ce que tu fais …

Dylan : Ça marche ! Il avait écrit le début des instructions avec de l’encre invisible !

Coach : Incroyable ! Sous l’effet de la chaleur les instructions sont réapparues. Cela lui permettait d’être le seul à savoir comment maîtriser cette technique !

Dylan : Ce mec devait être amateur d’énigme !

Dylan les nota avant qu’elles ne disparaissent une nouvelle fois. Avant de lever le bras, il fallait vider son esprit, croiser ses bras sur le torse en fermant les yeux en laissant la force joindre ses bras.

Coach : Tu sais ce qu’il te reste à faire.

Le joueur ne l’écoutait plus, il s’était déjà précipité à l’extérieur pour essayer la technique.

Coach : Il est incroyable !

Dylan tenta la technique avec les nouvelles instructions. Il réalisa tout ce qu’il y avait d’écrit et au moment où il abaisse le poing, un poing géant accompagné d’éclairs s’abat sur le terrain. Dylan avait réussi ! Il était le seul en dehors de la famille de ty qui avait maitrisé cette technique. Les autres joueurs le félicitait mais il restait encore à le testait sur un tir.

Dylan : Jason ! Fais tes flammes éternelles ! Il faut que je teste ma technique !

Jason : Tu penses pas que c’est un peu fort pour débuter ?!

Dylan : C’est une MEGA SUPER TECHNIQUE ! Faut pas sous-estimer cette technique !

Dylan avait récupéré tout la joie et la confiance en soi qui l’avait quitté quand sa main des anges n’était plus assez forte.

Jason : J’y vais ! Flammes éternelles G4 !

Dylan : Je vous présente ma nouvelle technique ! Prise foudroyante !

Il fait tous les gestes décrit sur le parchemin. Le poing d’éclairs surgit une nouvelle fois et écrase la balle au sol. Il a réussi, sa technique est totalement maîtrisé et va permettre aux américains de faire un long tournoi.

Jason : Wouah ! Tu maîtrise une technique incroyable !

Kyle : Personne ne pourra nous arrêter !

Vince : On va gagner le tournoi grâce à cette technique

Dylan : Préparez-vous ! Les américains arrivent !

Equipe : Ouais !!!

Le lendemain, les joueurs se préparent pour affronter le Pérou à 16 h au stade Opale. Ils allaient bientôt partir au stade quand annabel leur fit une description du groupe.

Annabel : J’ai fait des recherches sur les quatre équipes que vous allez affronter. Tout d’abord, l’argentine. C’est une équipe ultra offensive qui joue le même style de jeu que le brésil, autant dire que ça va être dur. Vous les affronterez dans votre 4e match. Le pérou est une équipe de montagnards, ils utilisent des techniques de type roches. Le canada est une équipe très forte, ils utilisent des technique de types glace et filent sur le terrain comme s’ils glissaient. Enfin le gutemala est une petite équipe qui gagne en puissance à chaque match. Ils n’ont pas de types particuliers. Je vous rappelles qu’une défaite rapporte 0 point, un match nul, 1 point et une victoire, 3 points. Seuls les deux premiers se qualifient pour les quarts de finale.

Les joueurs se rendirent au stade Opale pour disputer leur premier match dans le tournoi.

Prochain chapitre

Chapitre 13 : Ca commence enfin !

Publié dans : Saison 2 | le 22 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 11: Il est de retour !

Chapitre 11 : Il est de retour

Les joueurs rentrèrent au collège, impatients de découvrir leur nouveau membre, ils allaient bientôt savoir qui allait rejoindre la sélection américaine.
Leur surprise fut à la hauteur de leurs espérances. Ils étaient bouche bée, la plupart du moins et surtout ceux qui vienne du collège willshire car devant eux se trouvait Ty !

Leur co-équipier puis ennemi avait rejoint les U.S.A. Les joueurs du collège willshire n’y revenaient pas.

Jason : Ty ! Qu’est-ce que tu fais là après nous avoir trahis !

Ty : Je savais que je n’aurais pas dû venir… Croyez-moi, je suis désolé ! Pendant les trois mois qui ont suivi votre victoire, je n’ai eu de cesse d’avoir des remords ! On m’avait déjà appelé pour le match de sélection, j’avais décliné car j’avais peur de vos réactions mais le remords était trop fort alors quand on m’a proposé de rejoindre la sélection, j’ai accepté !

Dylan : Je pense qu’il faut le pardonner !

Jason : Mais il nous a trahis !

Kate : (murmure à lyly ) Tu comprends quelque chose à leur histoire ?

Lyly : (murmure à kate) Ty faisait partie du collège willshire mais les a quittés pour rejoindre le collège clifford et les as affrontés en finale.

Dylan : Oui je sais ! Mais les gens peuvent changer ! Il faut savoir pardonner ! Après tout, lui aussi fait partie de la sélection ! même si je pourrais pas
tout te pardonner, je pense que l’on pourra être de nouveau ami.

Kyle : Bienvenue dans la sélection !

Vince : Je pense qu’on te pardonne tous ! N’est-ce pas Jason .

Jason : Hum… il t’a manipulé. Je me trompe ?

Ty : Il s’est servi de moi, servi de la colère que j’avais en vers votre équipe que j’avais pourtant réussi à enfuir au plus profond de moi.

Jason : Je vois… Je pense quand même que tu es allé un peu loin pour que je te pardonne !

Coach : Ty sera désormais le gardien remplaçant de la sélection américaine !

Equipe : OUAIS !!

Ils rentrèrent au collège et se couchèrent tôt car le lendemain, ils partiront vers l’île d’avarengo.

Ty était heureux, il avait été accepté par la plupart de ses co-équipiers. Heureusement pour lui, ses craintes ne se sont pas réaliser et il avait réussi à se faire pardonner par ses amis du collège willshire même s’il sait qu’il n’aura peut-être plus la même relation avec ses amis qu’avant. Il se coucha sur ce
sentiment de bonheur .

Le lendemain, les joueurs, le coach et la manageuse se rendirent à l’aéroport sans stone qui les rejoindra plus tard. Ils prirent l’avion affrété par l’administration du tournoi. Le voyage était assez long pour se rendre à avarengo mais au bout de quelques heures de voyage, ils furent arrivés au-dessus de l’île et allez bientôt se poser. Les joueurs avaient une vue magnifique de l’île depuis leur hublot. C’était une île paradisiaque !

Jason : Regardez, on voit les stades !

Dylan : Ils sont magnifiques !

Il y’en avait sept. Six étaient disposés autour du stade principal. On voyait des drapeaux qui semblaient être posés au sol mais il s’agissait des endroits où les équipes allaient séjourner. Il y’avait un bâtiment par équipe avec au-dessus de chaque bâtiment un drapeau représentant la sélection qui devait loger ici. Les bâtiments des vingt équipes participantes étaient eux aussi disposés en rond autour du stade principal qui caractérise le centre de la ville.

Commandant de bord : Nous allons bientôt atterrir sur l’île d’avarengo. La température extérieure est de 37°C et le ciel est éclairci.

Vince : Trop cool, 37° !

Commandant de bord : Merci de bien vouloir redresser vos sièges ainsi que vos tablettes. Nous vous souhaitons un excellent séjour sur l’île d’avarengo.

L’avion venait d’atterrir sur la magnifique île tropicale d’avarengo.

Commandant de bord : désarmement des toboggans… PNC accès aux portes… Moi ainsi que tout l’équipage vous remercie d’avoir voyager avec la compagnie avarengo Airlines.

La sélection américaine sort de l’avion et se fait recevoir par un homme petit et assez corpulent.

???: Bonjour je suis l’organisateur de ce tournoi, Julio Linerio. Je vous souhaite un bon séjour sur l’île. Veuillez sortir de l’aéroport pour prendre la navette qui vous conduira à votre hôtel.

Coach : Allez les gars, allons à l’hôtel.

Les joueurs prirent la navette et se rendirent à leur hôtel. Le coach permit aux joueurs d’aller découvrir l’île et de revenir avant 18 h car ils devront aller à la cérémonie d’ouverture. Les joueurs en profitèrent pour découvrir un peu mieux l’île sur laquelle ils allaient passer quelques semaines. Jason, kyle et dylan en fidèles amis découvraient l’île ensemble. Alors qu’ils se dirigeaient vers la plage, un voleur avait braqué une bijouterie et s’enfuyait. Il avait cassé la vitre avant de s’accaparer tous les bijoux.

Jason : Qu’est ce qu’il s’est passé ?

Gendarme : Il a volé des bijoux d’une grande valeur ! Oh non ! C’est encore eux…

Il saisit un collier qui était au sol dans les débris de vitres. Sur ce collier, on voyait un œil devant un soleil et une lune entremêlé. Le tout fait en or pur.

Kyle : Encore eux ?

Gendarme : Ce collier, c’est le signe d’une secte ! Eye. Ils attaquent la ville depuis quelques jours et saccage des rues en faisant régner le chaos.

Dylan : Eye … Ils ne font pas de victimes au moins…

Gendarme : Non heureusement mais ça pourrait arriver…

Kyle : Une secte à avarengo… Oh ! Regardez l’heure, il est 17 h 50 ! On va être en retard pour la cérémonie.

Jason : Au revoir !

Les trois amis se dirigèrent vers l’hôtel. De là ils se rendirent au stade principal dans les vestiaires.

Coach : Dylan, tu es notre capitaine alors c’est toi qui va porter les drapeaux ! Les autres, mettez-vous derrière lui en trois rangées et moi je me mets
derrière avec annabel.

Julio linerio était sur une estrade au milieu du stade et commençais son discours.

Julio linerio : […] et maintenant, voici les vingt équipes qui se sont qualifiés pour le tournoi. L’argentine, le brésil […] Les états unis […]

Les pays défilés et se mettait devant l’estrade face à l’organisateur du tournoi.

Julio linerio : Nous allons maintenant tirer au sort les 4 groupes de 5.

Une boule géante pour tirer au sort s’élève de en dessous de la scène pour arriver à hauteur de mr linerio.

Julio linerio : Dans le premier groupe, Le brésil.

Les sélections dont leur noms ont été cités sont sous la lumière des projecteurs.

Julio linerio : le Costa Rica, Bolivie, Venezuela et les Bahamas. Le groupe B ! Colombie, Chili, Panama, Trinité et Tobago et le Honduras ! Dans le groupe C ! Etats Unis, Pérou, Canada, Guatemala et Argentine ! C’est un groupe très dur ! Le dernier groupe ! Mexique, Uruguay, Salvador, Cuba et Equateur !
Nous vous retrouverons pour les matchs de poules dans quelques jours, à bientôt !

Jason : Mon dieu ! On a groupe très dur !

Coach : C’est sûr que vous n’avez pas eu de chance car le canada et l’argentine font partis des favoris ! Mais j’ai confiance en vous !

Prochain chapitre

Chapitre 12 : Le manuscrit de Ty !

Publié dans : Saison 2 | le 22 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 10 : Un match à sens unique !

Chapitre 10 : Un match à sens unique !

Le jour du match, les joueurs se rendirent au stade où les brésiliens les attendaient pour clore leur tournée en Amérique du nord. En effet, les brésiliens avaient battus le canada dix jours plus tôt. Le coach leur donna les consignes.

Coach : Aujourd’hui, comme au dernier match amical, james tentera de protéger les buts américains. Dylan ! Tu n’y vois aucun problème ?

Dylan : Non.

Coach : Très bien ! Voici les autres joueurs qui vont jouer !

Jason Will Kyle
Josh
Kate Vanessa
Vince Tyson Zack Stone
James

Lyly : Mais monsieur ! Ma blessure va mieux ! Je peux jouer !

Coach : Je sais ! Vu que c’est un match amical, j’en profite pour faire jouer ceux qui sont sur le banc. Vous entrerez en cours de match. Vous vous sentez prêt à gagner !

Equipe : OUI !!!

Coach : Alors allez-y !

Les joueurs rentrèrent sur le terrain et se placèrent sur le terrain. Devant eux se trouvait les joueurs représentant le brésil dont leur nom était inscrit sur les écrans géants entourant le stade.

Gustavo Ricardo
Julio Eduardo Fabio
Fabiano
José Manuela Leonardo Luis
Thiago

Les joueurs brésiliens firent l’engagement et le match débuta. Ricardo part en fusée et dépasse ses adversaires facilement grâce à sa vitesse. Il prouve aussi qu’il sait dribbler en enchainant plusieurs dribbles de haut niveau. Il fait passer le ballon au-dessus de son épaule et centre pour gustavo qui fait
une reprise de volée surpuissante qui transperce les filets sans que james ait pu réagir.

James : C’était quoi cette frappe !

Jason : C’est donc ça le niveau international !

Kyle : Ca va être dur !

Dylan : Ah c’est donc pour ça que vous avez voulu qu’on les affronte ! N’est-ce pas coach ? Vous vouliez qu’on se rende compte que ce ne sera pas simple de gagner le tournoi !

Coach : Oui ! Pour l’instant vous ne pouvez pas les battre alors je me suis dit qu’en les voyant joué vous voudrez vous amélioré pour atteindre leur niveau. Vous pensiez pouvoir gagner le tournoi sans faire d’effort alors je voulais vous ramener sur terre !

Dylan : (pensées) Aucun doute, je suis sûr que c’est un bon entraineur ! Il va nous faire gagner le tournoi ! Enfin j’espère…

Les joueurs surprit de cette rapide ouverture du score effectuèrent l’engagement et se rendirent vers l’attaque. Will était en possession de la balle mais
pas pour longtemps car il se fait parfaitement tacler par fabiano.

Will : Même leurs défenseurs sont forts ! Cette équipe est extraordinaire ! Ça va être très dur !

Fabiano tire.

Jason : Mais qu’est-ce qu’il fait ?

Fabiano : Frappe tourbillonnante !

Le joueur s’envole en tourbillonnant et frappe le ballon. Le ballon tourne sur lui-même et se dirige vers gustavo.

Vince : Ce n’était pas un tir ! c’était une passe !

gustavo : Tir éclair !

Le tir avance lentement puis accélère très rapidement et en un instant, elle était dans les buts.

James : Mais qu’est ce qui s’est passé ? Oh non ils ont marqués mais comment ? Je n’ai rien vu !

C’est le deuxième but des brésiliens. Les joueurs américains comprenaient maintenant qu’ils étaient loin d’être assez fort. Ils savaient que suite à ce match, ils devront faire de longs et durs entrainement. Les américains tentent d’aller vers l’attaque suite à l’engagement mais les défenseurs adverses sont trop forts et la sélection américaine ne parvient pas être en position de tir.

Le défenseur brésilien dégage vers ricardo qui est marqué par vince. L’attaquant brésilien parvient à faire un grand pont à vince grâce à une aile de pigeon merveilleusement bien exécuté. Il enchaine en faisant une jongle haute puis un retourné. Le ballon se loge dans la lucarne droite des cages
américaine sans que leur gardien ne puisse intervenir.

Le score est donc de 3/0 en faveur des brésiliens qui écrasent littéralement leur adversaire. Les offensives américaines n’aboutissent pas. Ils ne parviennent pas à tirer et le score augmente jusqu’à atteindre 5/0 alors que la première mi-temps n’est pas fini.

Jason : Tirons de loin avec les flammes spatiales.

Kyle : d’accord !

Kyle passa la balle à jason qui temporise et frappe.

Jason : Vas-y kyle ! Flammes spatiales !

Le tir le plus puissant des américains était en direction du goal brésilien.

Thiago : Cascade !

Une cascade se crée devant les cages et permet au gardien d’arrêter le tir.

Jason : Oh non ! Il a arrêté les flammes spatiales !

Kyle : C’est mauvais signe…

Thiago : C’était un beau tir mais pas assez pour briser la défense de l’une des meilleures équipes du monde ! Il dégagea à la main pour ricardo qui enchaine quelques dribbles puis tir.

Ricardo : Voici mon tir ! Feu ultime !

Ricardo est entouré de flammes qui quand il tire se joignent au ballon pour créer d’immenses flammes.

Stone : Pied d’a…

Stone n’eut pas le temps d’effectuer sa technique que le ballon lui cassa le pied. Le ballon se dirige vers james à toute vitesse.

James : Murail…

Jason : Stone ! James !

Trois jours plus tard…

James : Où suis-je ?

Vince : Eh les gars, il s’est réveillé !

James : Où suis-je ?

Vince : A l’hôpital.

James : Mais le match !

Jason : Tu t’es évanoui quand tu t’es pris le tir de ricardo dans la tête. Dylan t’as remplacé mais on a quand même perdu 7/0.

James : Argh…

Will : Non ! N’essaie pas de te lever ! Tu es gravement blessé !

James : Blessé…

Vanessa : Toi et stone êtes blessé mais les blessures de stone sont minimes.

James : Et moi !

Coach : Tu en as pour quelques mois ! Tu t’es cassé le bassin ainsi que la colonne vertébrale et tu as de multiples fractures.

James : Oh…

Coach : Je t’écarte donc de l’équipe. Désolé.

James : Ce n’est pas grave.

Coach : Allez les gars ! Laissons-le se reposer.

Jason : Mais monsieur ! Si james ne fait plus parti de l’équipe, il nous faut trouver un remplaçant.

Coach : Oui je sais. Il se trouve déjà au collège, allons l’accueillir.

Prochain chapitre

Chapitre 11 : Il est de retour

Publié dans : Saison 2 | le 22 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 9: Une nouvelle technique pour le gardien !

Chapitre 9 : Une nouvelle technique pour le gardien !

Tous les joueurs rentrèrent au vestiaire heureux sauf dylan qui était inquiet de sa performance. Il était seul dans un coin pensif pendant que les autres se réjouissaient de leur victoire.

Jason s’approcha de lui ainsi que kyle.

Kyle : Dylan ! Est-ce que ça va ?

Dylan : …

Jason : Dylan ! dylan ! dylan !

Dylan : Oh désolé j’étais perdu dans mes pensées.

Kyle : Pourquoi tu es stressé comme ça ? On a gagné ! on va participer au tournoi ! Souris un peu !

Dylan : J’ai pas le niveau !

Jason : T’es fou ou quoi ! Tu es le meilleur gardien des états unis ! Tu peux tout arrêter !

Dylan : Ma technique n’est pas assez puissante ! La main des anges est trop faible ! J’ai peur de ne pas être capable d’arrêter les tirs de nos adversaires !

Kyle : Tu as tort. La main des anges est très forte ! Tu réussiras à…

Coach : Non ! Il a raison ! Il n’ a pas réussi à garder ses cages lors de ce match alors que la Jamaïque n’est pas une excellente équipe ! Là-bas, vous affronterez des équipes largement meilleur que vous !

Jason : Que nous !

Coach : Vous ne pensez tout de même pas que vous allez arriver là-bas et les battre facilement ? A ce moment précis, la sélection n’est pas capable d’aller plus loin que les phases de poule !

Equipe : Oh !

Coach : Pour en revenir à dylan, tu vas devoir te trouver une autre technique encore plus forte si tu veux avoir une chance d’arrêter leurs tirs !
Dylan : …

Kyle : Mais monsieur, est ce que nos tirs vont suffire !

Coach : Ça sera juste car il y a des équipes comme le brésil, l’argentine, l’Uruguay et j’en passe qui sont incroyablement fort pour des adolescents, largement plus fortes que vous en ce moment même !

Stone : Si je comprends bien, on va devoir s’entrainer énormément pour parvenir à gagner le tournoi !

Coach : Exactement ! Le tournoi est dans 2 semaines à partir de demain. Nous partirons pour le brésil dans une semaine afin de prendre possession des lieux ! Avant de partir, vous aurez deux matches d’entrainement face au Brésil dans un premier temps et face au costa rica dans un deuxième temps !

Jason : Face au brésil ! Mais vous avez dit vous-même que nous n’avions pas le niveau ! Vous voulez notre mort ou quoi !

Coach : Quelle meilleur façon de progresser que d’affronter les meilleurs !

Jason : Peut-être mais ça va être dur…

Kyle : Quand auront lieu les matchs ?

Coach : Oh j’allais oublier, le premier match face au Brésil est dans trois jours et le second est dans 6 jours soit la veille de notre départ.

Les joueurs rentrèrent au collège qu’ils allaient bientôt quitter pour se rendre sur l’île d’avarengo sans se douter du danger qu’ils risquent…

Les joueurs étaient tous de bonnes humeurs même si le discours du coach les avait secoués. Le lendemain, ils se levèrent et se rendirent sur le terrain pour débuter un nouvel entrainement. Kyle et jason s’entrainaient avec dylan qui était en pleine crise de confiance en soi. Les deux attaquants tentèrent de lui rendre le sourire mais rien ne fait, dylan restera comme ça tant qu’il ne sera pas parvenu à maitriser une nouvelle technique.
Les joueurs s’entrainèrent jusqu’à ce que le soleil se couche. Ils rentrèrent dans le collège et se dirigèrent vers la cantine pour manger. Le coach lui était en train de ranger le matériel quand son téléphone sonna.

Coach : Allo ! Qui est à l’appareil ?

????: Bonjour, je suis Ricardo Novare, l’entraineur de la sélection du costa rica.

Coach : Pourquoi m’appelez-vous ?

Ricardo : Nous voulions vous annoncer qu’il n’y aura pas de match !

Coach : Mais pourquoi…

Ricardo : Nos joueurs ont attrapé une intoxication alimentaire et sont obligés de déclarer forfait pour le match. Désolé ! Au revoir !

Coach : Au revoir !

Il se rendit à la cantine et annonça la nouvelle aux joueurs.

Coach : Mr Ricardo Novare, le sélectionneur du Costa Rica vient de m’appeler pour me dire que ses joueurs étant malades ne pourront pas disputer le match amical. Donc nous n’aurons que le match face au brésil pour se préparer avant le tournoi !

Jason : C’est dommage ! On ne pourra pas être prêt avec seulement un match !

Coach : Oui c’est dommage.

Le jour suivant, les joueurs reprirent l’entrainement. Dylan n’arrivait toujours pas à maitriser une technique de gardien et son moral se détériorait. Il se sentait trop faible pour garder les buts américains. A la fin de la journée, aucune technique de gardien ne se fit voir. Les joueurs se couchèrent tôt car le lendemain leur attendait un match immensément dur face à l’une des meilleurs équipes de la planète.
Sur l’île d’avarengo. Les disciples du mystérieux grand maître étaient toujours là mais en nombre supérieurs. Effectivement, de nombreuses personnes avaient rejoint la secte pour se battre pour une cause qu’ils croyaient juste. Mais le grand maître avait d’autre plan derrière la tête…

Maitre sandros s’approcha du grand maître à genoux tête contre le sol.

Maître sandros : Les américains ont gagnés ! Ils vont venir ici sur l’île d’avarengo !

Grand maître : parfait, je vais pouvoir les écraser en temps venus.

Maître sandros : Maître, je suis désolé… Mais quel est le lien entre cette bande de gamin et ce que nous combattons ? Ont-ils un rapport avec l’histoire de l’île ? Est-ce de leurs fautes ?

Grand maître : Je suis votre maître ! Vous devez m’obéir sans poser de questions ! Vous ferez ce que j’ai dit sans discuter !

Maître sandros s’en alla.

Maître sandros : (murmure) Il ne veut pas défendre notre cause, il veut juste défendre sa cause. Mais pourquoi il en veut aux américains ! Je ne pense pas que tous ce qu’il s’est passé sur l’île soit de leur faute mais alors pourquoi veut-il les écraser ?

Prochain chapitre
Chapitre 10 : Un match à sens unique !

 

Publié dans : Saison 2 | le 22 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 2: Libération .

La team révolution était devant la haute tour moderne où se trouvait les prisonniers et surtout Mr Clifford qui avait élu domicile dans ce bâtiment muni d’une défense incroyable.

Coach Team Révolution : Voulez-vous m’accompagner? Ceci peut être très dangereux.

L’équipe souhaita tout de même suivre le coach dans le bâtiment. Bien sûr, le coach avait tout prévu, avant de voyager dans le passé, il avait téléchargé des plans de ce fameux bâtiment. Il avait garder d’autres trucs utiles dans un petit outil permettant de tout faire et ayant une mémoire illimité.

Sur ce plan était inscrit des possibles entrées , parmi lesquels, une porte secrète permettant d’accéder au bâtiment sans être vu mais n’étant malheureusement pas encore construite à cette époque. Il ne leur restait qu’une seule possibilité : Passer par les conduits d’évacuations du bâtiment.

Ils se rendirent derrière le bâtiment et le coach sortit un petit bâton en métal et appuya sur le bouton. Une lumière rouge qui était un laser et qui découpa la plaque d’acier. Le conduit était étroit mais tous pouvaient entrer. Le coach y pénétra en premier suivi du reste de l’équipe.

Ils marchaient à quatre pattes pendant plusieurs minutes quand tout à coup, le coach s’arrêta brusquement et se retourna en se contorsionnant comme il pouvait. Il s’adressa aux adolescents qui se suivaient l’un derrière l’autre.

Coach T.R : On va descendre là, restez bien à mes côtés et ne vous éloignez pas. Compris ?

Tous les joueurs acquiescèrent. Le coach se resservit de son bâton laser pour découper la plaque qui devait leur faire atterrir comme le disait son plan téléchargé en plein milieu des prisons.Le plan et raison car ils atterrirent en face des prisonniers qui regardaient avec stupeur l’arrivée des joueurs.

Coach : Allez, suivaient-moi, on va aller libérer les prisonniers. Selon mon plan, il y’a une salle de contrôle dans cette direction.

Ils coururent en essayant de faire le moins de bruits possible. Soudain, saino qui se trouvait juste derrière le coach s’arrêta rapidement.

Saino : Attendez ! Ce sont les joueurs de willshire !

Fro : Oh les légendaires Willshires !

Dylan s’approcha de la grille mais ne dis rien.

Saino : On va venir vous délivrer !

La team revolution repartit au quart de tour.

Dylan : Vous avez compris ce qu’il a dit ?

Vince : C’est un japonais. Il a dit qu’il allait venir nous délivrer. Et l’autre a dit : les légendaires willshires…

Les joueurs et le coach regardèrent vince d’un œil étonné.

Jason : Tu parles Japonais ?

Vince : Oui. Les jeux vidéos et le karaté que je pratiquais avant m’ont permis de parler le japonais.

Dylan : Un japonais qui veut nous aider et qui dit que nous sommes des légendes ? C’est bizarre tout ça…

Les joueurs de Team revolution arrivèrent rapidement. Le coach utilisa son laser qui l’eut bien servi depuis leur arrivée pour découper la porte. C’était une porte en acier blindé dont la serrure s’ouvrait quand on y mettait la bonne empreinte digitale. Bien qu’elle soit très lourde et épaisse, elle fut découpée en un peu plus d’une minute.

Ils rentrèrent dans la salle et le coach s’installa devant les multiples écrans et boutons clignotants. Il chercha un instant et trouva le bouton pour ouvrir les cellules. Il y’en avait cinq. Une représentant une zone. Il appuya sur les cinq boutons ce qui fit ouvrir toutes les portes et libérer les prisonniers. Ceci dit aussi déclencher une alarme assourdissante.

Des agents armés arrivèrent et se mirent à tirer avec des fumigènes pour endormir les fuyards. Tous se dirigeaient vers la sortie sauf les willshires qui après avoir hesité se rendirent en direction des japonais qui venaient de les libérer.

Ils avaient eu raison car en effet, ils étaient aux prises d’un soldat qui s’apprêtait à tirer pour endormir les japonais. Jason eut le grand courage de frapper l’agent de sécurité par derrière.

Le coach sortit une sorte de casque audio très moderne et souple qu’il mit sur sa tête. Il avait un micro placé devant sa bouche.

Coach T.R : Merci de nous avoir sauvé !

Vince : Vous parlez notre langue ?

Coach T.R : Non, ceci est un traducteur afin de parler dans n’importe quelle langue avec la même voix.

Le coach de la team revolution distribua un exemplaire des ces traducteurs qu’il avait pris avant le voyage à chacun des joueurs alors que les joueurs du collège willshire étaient ébahis.

Dylan : A tout les coups, c’est un apple…

Le coach de la team revolution ressortit son outil contenant les plans et d’autres choses et n’étant qu’une simple plaque de verre. Cette outil se nommé : «  le BX-135 ». Il permettait de téléphoner, de surfer sur le web à la vitesse de la lumière, de téléchargé des millions d’application, de musiques ou autres. Il était parfait.

Coach Collège Willshire : Qu’est ce que c’est ?

Coach T.R : Sortons d’ici, on vous expliquera tout plus tard.

Le groupe se remit en course vers la sortie mais furent coincer par trois agents de sécurité. Il n’y avait plus d’issue possible.

????: (dans l’oreillette d’un agent) Tuez-les ! Ils sont trop importants pour les laisser s’enfuir.

Agent : Affirmatif !

L’agent enleva la cartouche de son fusil et le remplaça par une autre qui semblait être une bombe. Il pointa son arme sur le groupe et s’apprêta à tirer. Dylan bondit furieusement et fit ce qui ressemblait à une prise foudroyante légèrement modifié car celle-ci se mit sur le canon pour empêcher la sortie de la bombe.

L’arme explosa. Tous les agents furent propulser par l’explosion. Ils semblaient toujours en vie mais très souffrants. La team revolution et le collège willshire profita de la confusion suite à l’explosion pour s’enfuir du bâtiment.

Malheureusement, ils étaient poursuivis par deux agents de sécurité. Après avoir courru assez longtemps, ils semèrent les agents en pénétrant dans une ruelle.

Ils se reposèrent quelques minutes et le coach de la team revolution s’avança vers les joueurs du collège willshire .

Coach T.R : Nous devons vous avouer quelques détails. Je commence en vous avouant qu’on vient du futur.

Dylan : Du futur ?

Coach T.R : Oui…

Prochain chapitre

Chapitre 3 : Pearl

 

Chapitre 1: Une aide arrive !

Chapitre 1: Une aide arrive!

Quelques centaines d’années plus tard…
Team Révolution, une équipe d’enfants s’entraînait jour et nuit. Une fois, le coach les emmena dans une partie du Centre qu’ils n’avaient jamais exploré. Il les avaient amenés dans une salle gigantesque où se trouvaient des hollogrammes.

Saïno: Coach, où sommes nous?

Coach : Regardez bien les photos.Vous ne reconnaissez personne ?

Torino: Lui! C’est le légendaire Endou Mammoru, et lui, l’autre légende Tenma Matsukaze!

Coach: Et oui, toutes les grandes figures du football japonais et mondial sont ici. Chaque jour je vous raconterai l’histoire de l’une d’entre elle pour vous faire comprendre l’esprit du football. Maintenant retournons nous entraîner, nous reviendrons demain.

Tout les joueurs étaient fascinés. Torino raconta toute la soirée qu’un jour, il serait dessus., qu’il ferait tout pour rejoindre les légendes.

Les jours suivants le Coach semblait inquiet, il passait son temps dans la lune. Parfois une larme coulait sur sa joue. Cependant personne n’osa lui demander ce qui se passait.

Lorsqu’il racontait une histoire, il insistait beaucoup sur les actes héroïques de ces grandes figures, sur leurs exploits, sur leur esprit d’équipe et sur tout ce qui faisait que ces gens soient ici. Quelques jours plus tard, le Coach décida de parler du Collège Willshire car eux
aussi de par leurs actes et leur triste destin eurent le droit d’apparaître dans cette salle. Il raconta toutes leurs aventures jusqu’à leur emprisonnement et leur mort dans une cellule. Il fit alors apparaître un hologramme de Mr Clifford.

Coach: Vous voyez, cette homme a pris le contrôle des Etats Unis, il a fait interdire le football et a emprisonné les joueurs du collège willshire qui étaient ses pires ennemis. Ils avaient déjà réussi à contrecarer ses plans mais cette fois là, ils moururent… J’ai découvert après de longues recherches que cet homme qui a pris le contrôle du pays suite au meurtre du président a un lien de parenté avec l’homme qui contrôle le football japonais actuellement. J’ai réflechit et je suis parvenu à la conclusion que si on parvient à tuer Mr
clifford, celui qui contrôle le pays n’aura jamais existé. Le sport redeviendra libre. Il nous faudra remonter le temps grâce à ceci .

il sortit une boîte assez épaisse et qui disposé d’un écran assez grand.

Coach: Cette mission sera très dangereuse. Je vais donc vous laissez une semaine pour réfléchir au fait de m’accompagner ou non. Sachez que ca pourrait changer le monde…

Toute l’équipe se retrouva pour discuter…

Saïno: Si nous réussissons, le sport sera sauvé, nous récupérerons nos parents, mais…
Nous ne nous connaîtrons pas puisque que nous nous sommes connus grâce à cette crise…

L’équipe était perplexe.

Murti: Des dizaines de gens sont morts à cause de ça. Je crains que nous soyons obligés. On
peut sauver le japon.

Fro: Oui, mais si nous échouons… Nous risquons de mourir.

Saino : Après tant d’effort…

Hono: Torino tu es tout pâle, tu vas bien?

Torino: Euh…. oui oui, je suis juste surpris, c’est un choix qu’il ne faut pas prendre à la
légère. Notre vie future en dépend…

Toute l’équipe: Notre vie future…

Saïno: Prendre une vie pour en sauver bien d’autre… Nous sommes amis, mais nous nous devons de sacrifier notre amitié pour sauver le sport…

Tout les joueurs partirent se coucher. Mais aucun ne dormirent, Ils étaient tous boulverser par le plan du Coach.

???: Mais vous êtes fou! Vous savez ce qui risque de se passer! C’est…. C’est…

???: Le seul moyen, je sais ce que tu ressens. Mais reste calme, je te demande de réfléchir.
A toi de voir de quel côté tu vas te ranger. Maintenant pars.

???: Réfléchissez un peu… Vous devez comprendre que si il meurt…

???: Je t’ai demander de partir, fais ton possible pour empêcher le changement.

Les jours suivant, les joueurs étaient dissipés pendant l’entraînement. Saïno n’arrêtait ancun ballon, il pensait à ses parents et à Sinna, il avait l’occasion de les sauver au probable péril de sa propre vie. Torino était le seul à cadrer ses frappes, sa pâleure avait disparu. Le
Coach ne parlait presque plus. Fro sentait une présence, et il avait raison. En effet quelqu’un les regardait…

Murti: Fro? Quel que chose cloche? Tu as l’air stressé.

Fro: Rien laisse tomber. Je suis un peu sur les nerfs comme tout le monde. Cette proposition est assez perturbente. Tu as fais ton choix?

Murti: Je vais suivre le Coach, je me suis promis de tout faire pour sauver le football. Même si je dois mettre ma propre vie en jeu. Je ne peux pas abandonner. On peut sauver des centaines de gens…

Fro: Ouais je vois ce que tu veux dire… Ne pense tu pas aux conséquences que peuvent créer una voyage dans le temps?

Murti: Ca me fait un peu peur, tout peut changer, on ne se connaitra plus, beaucoup de choses changeront…

Cela faisait désormais une semaine que le Coach avait présenté son plan à ses joueurs…

Coach: Vous avez choisis?

Tout les joueurs sauf Torino: Nous vous suivons!

Torino: je viens….

Coach: Parfait, préparez-vous à changer d’époque.

Il sortit le petit boitier de sa porte et rentra les paramètres suivants: ( la date étant celle d’un fait très marquant, l’arrivée de robots et de soldats dans les rues pour surveiller la population) LOS ANGELES, Garner Place, USA, 23 Septembre 2013

Une série de bruit de chargement se produisit et soudain, une voie robotique se fit entendre.
Voix robotique: Programme en cours… CHARGEMENT… CHARGEMENT…CHARGEMENT… VOYAGE PROGRAMME… 5…4…3…2..1…0.

Une aura bleue entoura le groupe de joueurs et se dissipa en quelques secondes. Ils étaient arrivés dans une petite place ronde avec une statue au milieu de la place.

Saïno: Pourquoi cette endroit ?

Coach: C’est pas trop loin de l’endroit où on doit se rendre.

Saino: OK. Et on dois se rendre où ?

Coach: Regarde en haut.

Saino leva le regard et remarqua une haute tour aux allures modernes.

Saino: C’est là-bas qu’on doit aller ?

Coach: Oui, allons-y. Soyez prudent. Des soldats armés parcourent les rues.

Fro: Qu’est ce qu’ils cherchent ?

Coach: Les sportifs et plus précisément les footballeurs…

Hono: Les footballeurs ?

Coach: Oui, dépéchons-nous.

Ils se dirigèrent vers la tour sans rencontrer le moindre soldats ni le moindre passant, les
rues étaient vides…

Lorsqu’ils se rendirent au bâtiment, Fro remarqua un grand animal virevoltant à 10 mètres de haut .

Fro: qu’est ce que c’est ? Je n’ai jamais vu cette animal.

Coach: C’est un aigle, c’étai un animal repecté, c’était le symbole des Etats Unis mais son
nombre diminua fortement et l’espèce s’est malheureusement éteinte quelques dizaines
d’années avant votre naissance.

Il n’y avait aucun doute, ils n’étaient plus dans la même époque.

Ils arrivèrent devant le bâtiment. Les choses sérieuses pouvaient commencer…

Prochain chapitre

Chapitre 2: Libération.

Chapitre 8 : le match est tendu ! Deuxième partie !

Chapitre 8 : le match est tendu ! Deuxième partie !
Equipe : Quoi !

Jason : Pourquoi je ne dois pas jouer !

Coach : Tu as déjà un carton jaune et je sais que tu vas encore te disputer avec romario, donc tu prendras un seconde carton.

Jason : hum…

Kyle : Mais on ne pourra pas faire les flammes spatiales !

Coach : Vous avez d’autres techniques formidables !

Kyle : Mais monsieur…

Coach : je ne reviendrais pas sur ma décision ! Le match va bientôt recommencer, allez sur le terrain !

Les joueurs n’eurent pas le choix et retournèrent sur le terrain sauf pour jason qui regardera la suite du match sur le banc de touche.

Romario : AH ! AH ! AH ! Le petit nerveux n’est pas assez fort pour poursuivre le match !

Kyle : Joue au lieu de parler !

Romario fit l’engagement et le match reprend. Aquiel en possession de la balle la donne à Shanna.
Elle fait une passe rapide à Tamara qui la donne à Sheldon. Les joueurs jamaïcains enchainent les passes rapides tout en avançant. De ce fait, les jamaïcains progressent très rapidement dans la défense adverse. Romario réussit finalement à être en position de tir.

Romario : Choc sonique !

Dylan : Oh non ! Main des anges V2 !

Une nouvelle fois, la main des anges se brisa et le ballon entra dans les buts. La Jamaïque est pour l’instant qualifiée pour le tournoi car ils mènent 2/1. Les USA font l’engagement. Kyle passe à will qui donne la balle à vanessa. Elle utilise sa technique du choc magnétique pour passer plusieurs adversaires.
Après avoir dribblé, elle fait une passe en l’air pour will qui se trouve sur l’aile droite. Il se retrouve seul mais décide de passer à kyle pour qu’il fasse sa stratosphère.

Kyle : Stratosphère V3 !

Rico : Rapide défense !

La stratosphère améliorée est trop puissante pour rico qui ne peut rien faire d’autre que la laisser pénétrer dans ses cages. La Jamaïque n’aura pas mené longtemps car les états unis sont revenus au score. Le score de ce match est donc de 2/2.
Romario relance le jeu en allant suite à l’engagement très rapidement vers l’attaque ballon au pied. Sa vitesse lui permet de se propulser très rapidement dans la défense adverse. Il passe à shannah qui lui fait une talonnade. Ceci permet à romario d’être en position de tir.

Romario : Choc sonique !

Stone : J’essaye !

Il shoot la balle, en l’espace d’un instant, son pied devient gris mais il redevient normal. La frappe passe la défense de stone mais a tout de même était considérablement ralenti par cette technique.

Stone : J’y suis presque !

Dylan : Main des anges V2 !

Dylan parvient à arrêter ce tir avec l’aide de stone. Il dégage vers kate qui réceptionne et la donne à will. Le joueur du collège metropolitan avance dans le camp adverse et dribble deux joueurs. Il passe à josh qui tire.

Josh : Frappe Ardente !

Rico : Tempête dévastatrice !

Le ballon est pris dans une tempête immense qui bloque le ballon.

Kyle : oh non ! Il a une technique plus forte ! Est-ce que je vais réussir à marquer…

Rico fait une passe à Novaro qui dégage la balle très loin. Vince récupère la balle au duel face à aquiel mais la perds aussitôt face à romario. L’attaquant jamaïcain va en attaque et pousse Vanessa pour tirer. L’arbitre siffle juste avant le tir de romario et annonce la faute. Vince joue le coup franc rapidement en passant à stone. Le défenseur dégage vers will qui contrôle de la poitrine avant de faire une passe à kyle en profondeur. Cette passe est magnifique, elle juste assez fort pour dépasser la défense mais pas trop fort pour sortir.

Kyle : Stratosphère V3 !

Rico : Tempête dévastatrice !

Il l’arrête sans problème. Les joueurs américains sont stupéfaits ! Ils n’y croient pas, la stratosphère n’est pas assez puissante. Ils n’y croient plus et ne croient plus en leur entraineur qui leur a enlevé leur seule chance de marquer. Pour eux, ils sont battus alors que le match est loin d’être fini.
Rico dégage à la main pour shannah qui passe à aquiel. Il la lui rend directement. Shannah fait une feinte de passe pour tamara. Les défenseurs ont anticipés ce qui fait qu’elle est largement en position de tir mais elle passe à romario.

Romario : Choc sonique !

Stone : Ca y’est ! Je vais réussir ma technique !

Il parvient à repousser la balle sous les yeux étonnés de romario.

Stone : Ça c’était le pied d’acier !

Les offensives des deux côtés sont alternées mais aucune ne parvient à aboutir. Les défenses des deux camps sont impassables ! stone arrête tous les tirs de romario tandis que rico, le gardien jamaïcain stoppe les tirs de ses adversaires. Le match semble scellé et condamné aux tirs aux buts. Mais will ne semble pas d’accord avec cette option et traverse tout le terrain avec pour but de marquer le but décisif.
Sa hargne est tel qu’il se retrouve très rapidement dans la défense adverse. Il frappe aux buts.

Will : Les vainqueurs seront américains et nous allons nous qualifier pour le tournoi ! Voici la nouvelle technique que j’ai mise au point, Eclairs
destructeurs !!

Un éclair puis une dizaine d’autres frappent la balle qui se charge en électricité puis va vers les buts.
Jason se lève de son banc en espérant que ce tir sera assez fort pour passer la défense de rico.

Romario : Oh non ! Les vainqueurs doivent être jamaïcains ! Je ne peux pas permettre ça !

Il remonte tout le terrain pour venir en aide à rico. Le goal de la Jamaïque tente d’arrêter ce tir mais n’y parvient pas ! Le shoot est bien trop puissant ! Romario lui n’est pas arrivé à temps et voit les espoirs de son équipe s’effondrer quand l’arbitre siffle la fin du match. Il s’écroule et se met à genoux tête baissée vers le sol tandis que tous les joueurs américains explosent de joie. Ils se sont qualifiés pour le tournoi et vont affronter pleins d’équipes surpuissantes.

Jason voyant romario est pris dans un élan de compassion et se dirige vers lui pour le relever. Romario refuse l’aide de jason et se relève.

Romario : La prochaine fois, je t’écraserais et je te prouverais ma puissance !

Romario s’en alla.

Jason : Ce n’est qu’un jeu !
L’interlocuteur ne réagit même pas et rentra aux vestiaires.

Prochain chapitre

Chapitre 9 : Une nouvelle technique pour le gardien !

Publié dans : Saison 2 | le 19 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 7 : Le match est tendu ! Première partie.

Chapitre 7 : Le match est tendu ! Première partie.

Les joueurs des deux camps entrèrent sur le terrain et s’échauffèrent. L’arbitre annonça aux joueurs qu’ils devaient se placer pour commencer le match tandis que le commentateur annonça la composition des deux équipes.

Romario
Shanna Tamara
Lisa Aquiel Sheldon
Johan Rachid Andrew Novaro
Rico

Jason et kyle s’avancent pour faire l’engagement pendant que romario les fixent en ayant un léger sourire narquois au visage.
Jason : T’as quoi comme problème ! Pourquoi tu me regardes !
Romario : Je te regarde car tu crois toujours que tu peux gagner !
Kyle : On ne croit pas qu’on va gagner ! ON VA GAGNER !!!
Jason : Exactement et on va te le prouver tout de suite !

Romario s’avança vers jason et lui lança un regard menaçant.

Romario : Je te donne un conseil… N’essaye pas de gagner.

Romario repartit dans son camp et l’arbitre siffla le début, kyle fit la passe à jason qui se fit tacler par derrière. Romario vient relever jason et en profite pour lui murmurer une menace à l’oreille.

Romario : Voilà ce qui se passera…

L’arbitre donna un carton jaune à Romario qui repartit dans son camp.Aquiel s’approcha de lui.

Aquiel : Pourquoi as-tu fais ça ? Tu as pris un carton jaune !
Romario : C’est pour les énerver ! Regardes jason !
En effet jason regarda les deux joueurs d’un air menaçant.
Aquiel : Ah oui…
Romario : Ce n’est pas tout… Regarde les autres ! Ils sont tous sur les nerfs ! C’est notre chance ! Il faut la saisir !
Aquiel et romario ricanèrent pendant que Kyle faisait le coup franc en passant à vanessa qui avança vers l’attaque.
Vanessa : Choc magnétique 2

Le choc magnétique, la technique de vanessa n’a jamais était plus puissante ce qui permettait de dépasser plusieurs adversaires. Vanessa passa à lyly qui dribbla avant de se retrouver face à la défense. Elle voulait donner la balle à Will mais ce fit tacler par aquiel. Le tacle est parfaitement légal ce qui permit à aquiel de partir vers l’attaque.
Jason, kyle et will allèrent vers lyly qui eut du mal à se relever. Une fois relevée, les trois attaquants reprirent le jeu.

Coach : Lyly ! Viens ici !
Lyly : Oui monsieur !
Coach : Est-ce que tu te sens de continuer le match !
Lyly : Oui ! S’il vous plaît, laissez-moi sur le terrain ! Je peux continuer !
Coach : C’est bon tu peux y aller !
Annabel : Vous auriez dû la faire sortir ! Elle est très forte, il ne faudrait pas que sa blessure s’aggrave.
Coach : Je sais ! Je vais voir. Si elle a du mal à jouer je la remplacerais.

Pendant ce temps, Romario tentait de se frayer un chemin dans la défense mais elle resistait tant bien que mal. Au bout de plusieurs tentatives, romario parvient à être en position de tirer.

Romario : Quadruple frappe !

Stone se mit devant lui pour contrer la balle comme il avait fait face au cuba mais bien la technique soit proche d’être entièrement maîtriser, elle n’est pas encore assez puissante pour stopper un tir de cette ampleur. Le tir passa mais fut arrêter par dylan qui utilisa sa technique de la main des anges. Il dégagea la balle très loin vers kyle qui contrôle de la poitrine avant de passer à will qui jongle deux fois avant de passer à jason .
Jason calma le jeu et s’arrêta. Kyle avait compris ce que voulait jason. Kyle partit donc en courant vers l’attaque pour faire les flammes spatiales. En effet jason était en train d’éxecuter les flammes éternelles.

Jason : A toi kyle !
Kyle : J’y suis ! Flammes spatiales !
Rico : rapide défense !

Le tir est beaucoup trop puissant ! 1/0 pour les USA sur un but de jason et de kyle . Romario était inquiet mais ne laissait pas sa peur se faire connaître.
Jason en passant devant romario le nargue et lui tape sur l’épaule. Romario en habile tricheur remarqua que l’arbitre ne regardait pas pour simuler une faute de jason. L’arbitre se retourne et voit romario en train de « souffrir ». Il s’approche de romario et lui demande qui l’a blessé.

Romario : C’est … Jason !

Jason regarde romario étonné ainsi que l’arbitre qui se retourne et désigne jason en sortant son carton jaune

Jason : J’ai rien fait ! Il simule ! Je ne l’ai pas touché ! Vous n’allez pas croire ce sale menteur !
Romario : Je… lui ai dit … que le match… n’était pas… fini et il m’a… frappé au ventre… et m’a projeté au sol !
Arbitre : tu ne recommences plus sinon c’est l’exclusion !
Kyle : Jason n’a rien fait !
Jason : C’est un menteur, un tricheur !
Arbitre : Vous vous calmez ou vous allez prendre un second jaune !

Arbitre se tourne vers son coach qui lui répond par un air dégouté. Romario se relève et regarde jason avec un sourire narquois. Jason, lui regarde romario avec des yeux noirs de vengeance.

Le match est tendu alors que romario fait l’engagement suite au but des USA. Romario gagné en confiance car son plan marche, toute l’équipe adverse est tendue voir même stressée. Romario a la balle et court très rapidement en dribblant tous ses adversaires, la confiance qu’il a accumulé lui a permis de jouer de mieux en mieux.

Il avançait très rapidement et se retrouva face au goal avec la plus grande facilité.

Romario : Triple rafales !

Trois rafales de vent frappèrent le ballon qui alla vers les cages à une vitesse folle. Le tir était très puissant mais la main des anges est une technique tellement puissante que ce tir ne peut pas la briser.

Le gardien relance vers lyly qui contrôle la balle. Le coach voit à ce moment qu’elle a mal à la jambe. Un défenseur jamaïcain récupère la balle et grâce à sa vitesse, il avance sur l’aile en dribblant les défenseurs adverses. Il centre au deuxième poteau, romario est à la récupération. Il fait une feinte de tir pour éliminer un défenseur puis tir.

Romario : choc sonique.

Le ballon est en l’air et un violent choc envoie des ondes sur le ballon qui se dirige vers les cages à une vitesse extrême.

Dylan : Main des anges V2 !

La main des anges se brisa ! La sélection jamaïcaine égala le score qui est de 1 partout alors que la mi-temps fut sifflée.Les joueurs rentrèrent aux vestiaires.

Coach : Bon ! Pour la seconde mi-temps, lyly tu sors et kate tu la remplaces !
Lyly : Monsieur !
Coach : Je ne peux pas prendre le risque que tu te blesses !
Lyly : D’accord !
Coach : Ensuite ! josh tu remplaces Jason !
Equipe : Quoi !!!

Prochain chapitre : le match est tendu ! Deuxième partie

Publié dans : Saison 2 | le 19 août, 2012 |Pas de Commentaires »

Chapitre 6: nouvelle manageuse et duel : Romario VS Jason !

Chapitre 6 : nouvelle manageuse et duel : Romario VS Jason !

Jason : annabel ! Qu’est-ce que tu fais là ?!

Annabel : Je suis là parce qu’on m’a demandé …

Vince : Mais qui t’as demandé de venir ?

Le coach entra dans la pièce

Coach : Moi ! J’ai fait appel à annabel car vous avez besoin d’une manageuse et à partir de là le choix d’annabel était direct. Je l’ai contacté mais elle m’a répondu qu’elle était parti en vacances donc je ne t’attendais pas vraiment.

Annabel : J’avais décliné l’invitation car j’étais en vacances en floride mais après vous avoir vu jouer face à Cuba, je me suis dit que vous aviez besoin de moi. J’en ai discuté avec ma mère, je lui ai expliqué que j’allais vraiment m’amuser et elle a accepté donc j’ai pris l’avion et je suis arrivé ici. Vous savez tout !

Kyle : Sinon t’as des infos sur les jamaïcains ?

Annabel : Bien sûr ! Je suis pas arrivé ici les mains dans les poches, j’ai des informations sur les 40 sélections de la compétition. La sélection jamaïcaine est connue pour être très rapide ! Ils utilisent des techniques de type vent. Vous devrez faire attention à Romario, leur attaquant vedette. Il possède beaucoup de technique puissante et bénéficie d’une vitesse comparable aux plus grands athlètes. Ensuite le gardien de but, rico ! Il est tellement rapide dans ses gestes qu’on ne peut même pas voir sa main bouger. En bref, ils sont très rapides !

Jason : Ca va être dur !

Will : Je le connais ce romario ! C’est un vantard! On les a affrontés en qualifications pour la coupe du monde des clubs. Avant le match, il est venu avec trois gars de son club nous narguer en se ventant de pouvoir nous battre facilement mais au final on les a battus 3/1.

Lyly : C’est un sale type apparemment ! Mais au moins on sait grâce à toi comment ils jouent !

Will : Je doute qu’il y ait beaucoup de joueurs venant de ce collège. On verra sur le terrain.

Coach : Les enfants, il est tard ! Allez-vous coucher !

Les joueurs se rendirent dans leurs chambres. Le lendemain, ils firent un entrainement bien qu’ils devaient normalement faire l’exercice de la veille. Ce fut l’occasion pour stone de s’essayer à sa technique qu’il avait fait lors du match amical. L’entrainement était beaucoup moins endurant et dure que les entrainements qu’ils avaient faits tout au long de la semaine. Le coach a donc préferer organisé un entrainement simple pour ne pas risquer d’être fatigué pour le match de demain qui va être capital.

L’entrainement se termina à 16 heures sur les ordres du coach qui avaient permis aux joueurs une soirée libre. Certains joueurs éreintés par tous ces entrainements restèrent au collège pour se reposer, le coach alla dans sa chambre pour réunir le plus d’information sur l’éventuel tournoi qu’ils allaient disputés ainsi que sur l’ile qu’allait accueillir le tournoi. Il recueilli des informations très intéressante concernant l’histoire de l’île…

Pendant ce temps, kyle, dylan et jason sortirent tous les trois de l’enceinte du collège pour aller au centre-ville. A peine sorti du collège, ils se furent interpellés par trois autres adolescents. Un était imposant, l’autre avait un ballon à la main et était de taille normale. Il pointa du doigt le groupe de joueurs américains.

???: Vous êtes nuls !

Jason : Répète un peu bouffon !

???: Les jamaïcains vont vous écraser car vous êtes minables voir même pathétiques !

Jason : Tu vas voir si on est pathétique espèce de clodo !

Il se rus sur le jeune insolent mais se fait retenir par dylan.

Dylan : T’es qui pour parler !

???: Moi je suis Romario et je vais vous laminer demain car vous jouez comme des merdes

Kyle : Oh tu te calmes d’accord ! Les vainqueurs seront américains !

Jason : Je sens que je vais le taper ! Ça me démange là…

Romario : Je vais vous prouver que vous m’êtes inférieurs ! Je vais faire un duel contre le petit nerveux !

Jason : c’est qui le petit nerveux !

Romario : Michael jackson ! bien sûr que c’est toi dont je parle ! En plus d’être inférieurs, vous avez le QI d’une mouette ! On va faire un duel ! Moi je dois marquer contre votre goal, dylan ! Toi tu dois marquer contre rico.

Kyle : Non les gars ! Ne rentrons pas dans son jeu !

Jason : T’as qu’à croire … Là j’ai beaucoup trop envie de lui prouver que je suis meilleur ! Vien dylan !

Dylan : Je suis plutôt de l’avis de kyle…

Jason : Non tu viens !

Dylan : D’accord…

Les joueurs se dirigèrent vers le terrain du collège.

Jason : Commence !

Romario : Quadruple frappe !

Romario frappe quatre fois la balle qui devient jaune et se dirige vers le goal

Dylan : Main des anges V2

Il l’a arrêté.

Jason : Je te l’avais dit !

Romario : C’est pas fini ! Tire !

Jason : Avec plaisir ! Attention rico ! Je vais te défoncer la face ! Flammes éternelles G4 !

Rico : Rapide défense !

Rico tape la balle plusieurs fois très rapidement.

Aucun des deux joueurs ne marque.

Jason : Rrr !

Romario : Match nul !

Jason : Demain on va gagner contrairement à vous !

Romario : Tu es bien naïf de croire que c’est ma meilleure technique !

Le lendemain, les joueurs se rendirent au stade qui allait accueillir le match . C’était le même qui avait vu les USA perdre face à cuba il y a 5 jours. Le coach donna les instructions ainsi que la composition d’équipe qui était la même que lors du match précédent à une exception, dylan était aux cages.

Jason Will Kyle
Lyly Vanessa Jake
Vince Tyson Drake Stone
Dylan

Prochain chapitre : Le match est tendu ! première partie.

Publié dans : Saison 2 | le 19 août, 2012 |Pas de Commentaires »
123456

Thebluecat |
Enattendantlescoyotes |
Blog de Thibault Delavaud, ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confianza
| Maroc Referencement Web
| Isaelle